mardi 8 juin 2021

Quel chantier !

Salut,

Ce week-end, j'ai décidé d'aller faire un tour sur un de mes parcours favori sur le Guiers, à l'aval du pont Jean Lioud. Voici mon compte rendu en photos.


Surprise ! Le champ fleuri (en temps normal) est en chantier. On ne reconnait plus rien.


Les arbres au bord de l'eau ont été coupés ! c'est incroyable.


Heureusement, le Guiers en lui même est beau. Il est bien en eau et pour le moment, il ne semble pas souffrir de tout ce chambardement.


Par contre, les bordures sont méconnaissables.


Toute la végétation a été supprimée. Ici, il y avait un gros platane qui faisait de l'ombre en été.


Une grande saignée a été faite dans les bois qui bordent le Guiers. Pourquoi ?


Ici, au pont Jean Lioud, on ne remarque rien, c'est plus bas en aval que tout est dégradé.



Coté poisson, je vais décrocher une belle truite que j'estime à environ 40 cm, et je vais faire quelques ombres.


Ce sont les premiers de la saison. Cela fait toujours plaisir.

Je ne sais pas pourquoi il y a ces travaux. J'espère que tout est contrôlé et qu'au final, notre Guiers n'en souffrira pas trop.

J'attends avec impatience de voir la finalité de ce chamboulement. 

A suivre ...


A+


Phil

samedi 29 mai 2021

Sortie sur la Sioule

Salut à tous,

Cette semaine, j'avais pris des congés pour partir pêcher la Sioule du coté de Menat dans le Puy de dôme. J'étais accompagné par Manu, avec lequel nous avons passé un super séjour.

Voici mon compte rendu avec pleins de photos et ... une vidéo.
 

 Une fois n'est pas coutume, petite vidéo pour commencer et vous présenter la Sioule. 

Nous sommes arrivés le mercredi 26 mai et voici les première image que nous avons eu de cette rivière.

Puis installation au gite, 2, 3 courses du coté de St Eloy les mines et il est déjà pas loin de 18 heures pour aller pêcher. Je rappelle que le couvre feu est à 21 heures.

 

 Nous optons pour le parcours qui se trouve sous Chateauneuf les bains. L'accès est facile et la rivière est très belle. J'ai beaucoup de mal avec ma nouvelle canne (Une Scott S4) et je décroche 2 poissons qui semblaient pas vilain. Manu arrive; il a fait un festival ! pas moins d'une dizaine de poissons ! Certes, pas des monstres, mais tout de même ! Bravo Manu - Ici une des plus belle

Le lendemain matin, jeudi 27 mai, nous décidons de monter sur Montfermy, où un no kill nous attend. 


Malheureusement, l'état de la rivière n'est pas top. Elle est marron et il n'y a aucune activité. 

C'est dommage car le parcours semblait joli.


Nous serons capot tous les deux ... A refaire avec de meilleures conditions.


Le village de Montfermy sur les bords de la haute Sioule (on se trouve au dessus du barrage)

 

Il est grand temps de se consoler au restaurant l'Escale à Chateauneuf. De bonnes cuisses de grenouilles nous attendent et le patron, Emmanuel Estival est un guide de pêche spécialiste de la Sioule. Malheureusement, il ne rentrera que tard de son guidage du jour et nous n'avons que très peu échangé avec lui.

Petite sieste par la suite, puis nouveau parcours en aval de Chateauneuf. Très difficile. Je loupe tout ce que je veux. Pourtant je fais bien monter les poissons, mais je loupe tous mes ferrages.


Manu ne sera pas plus en réussite et nous attendons le coup du soir avec impatience.


Nous avons remarqué que notre gite se trouve juste au dessus de la rivière . Nous décidons donc d'oublier le couvre feu et de pêcher jusqu’à la nuit ! Et il y a des insectes ...


Et comme toujours, je loupe tout ce que je veux. Je ne peux pas dire qu'il n'y a pas de poissons, qu'ils ne gobent pas. Mes mouches sont OK, ma pointe est OK mais mes ferrages sont nuls. Encore capot 


Et Manu enquille les poissons les uns derrières les autres. 


Nous voici le vendredi 28 mai et nous décidons de pêcher du coté de Lisseuil, entre le pont de Menat et Chateauneuf. J'ai décidé de changer de canne et de reprendre ma bonne vieille Sage. Il n'y a aucune activité alors je décide de pêcher en nymphe. D'un coup, je touche un énorme poisson. Je le tiens environ 30 secondes avant qu'il ne parte dans le courant et me casse. Manu qui est près de moi n'en revient pas. Je n'ai pas réussi à le décoller et lorsqu'il est parti, il n'a eu aucun mal à tout casser ! Peut être un gros ombre ou une grosse truite ou ... un saumon ! 

On termine la matinée tous les deux capot.

Bref, il fallait bien une bonne plancha pour digérer cette déception.


L'après midi, direction un secteur en aval de Lisseuil. L'endroit est magnifique.


Une vraie carte postale et nous sommes seuls au monde.

 Comme on aimerait habiter ici, au bord de la Sioule !

 

Et je fais du poisson ! Un petit tacon


Un tacon plus grand, pendant que Manu ne prend rien ... pour une fois !

Mon changement de canne semble faire effet. Je ne loupe plus mes ferrages.

 

Nous nous dirigeons vers le coup du soir (le dernier), en bas de notre gite. On l’aperçoit la haut. 


Il y a peu d'activité par rapport au soir précédent; Mais je vais faire une belle truite qui m'a échappée lors de la photo. Heureusement, Manu est moins maladroit et fera le portrait de cette belle prise.

Les truites sont magnifiques.


Samedi 29 mai, il est temps de dire au revoir à cette belle rivière et à cette belle région. On aperçoit le village de Menat au fond


Les décors sont magnifiques, la rivière est sauvage et c'est un vrai plaisir de pêcher dans ces conditions.


Le pont roman de Menat.


Le pont de Menat pris depuis le pont roman.


Enfin, terminons par une belle vue de Château Rocher qui nous a vu pêcher pendant ces quelques jours.


Pour conclure : Nous avons été très agréablement surpris par cette belle rivière.

Sincèrement, on ne pensait pas que ce serait aussi beau. 

Pêcher dans un tel décor est un sacré privilège que nous espérons renouveler prochainement. 

En plus, il y a du poisson. Certes, beaucoup de petits, mais il y a aussi de très gros spécimen, j'en suis le témoin. 

Notre seul regret est de ne pas avoir pris un seul ombre. Mais bon, il faut bien garder un but pour notre prochaine visite.

A+

Phil



 

samedi 15 mai 2021

Une sortie imprévue

 
Petit compte rendu d'une sortie qui n'était pas prévue au programme. 
Mais comme j'avais 2 heures à mon profit et que la pluie était annoncée dans l'après midi, je me suis lancé à l'assaut de cette rivière. 
 
 

Il est très rare que je pêche le matin. Bien sur il y a les sorties club, mais en règle générale, je n'aime pas trop pêcher le matin. Mon truc, c'est plutôt les coups du soir.


Et j'ai bien fait d'y aller. Le ciel est plombé mais il ne pleut pas.

Bien sur, il y a de l'eau, mais les poissons sont bien dehors.

Et les truites sont biens grasses.

En 2 heures, je vais faire environ 15 poissons. Toutes en nymphe au fil. Avec ces eaux tendues et l'absence de gobage, c'était la bonne technique.

Je me demande si je ne vais pas m'y remettre le matin aussi ...

A+

Phil

 

vendredi 7 mai 2021

Première sortie sur le Guiers

 Salut,

 Cela date déjà de la semaine passée et je n'avais pas eu le temps de faire un petit compte rendu.


Alors me voici sur le Vif comme on dit, et le Guiers est magnifique.


Il y a de quoi pêcher et je tente ma chance en sèche même si je ne vois aucun gobage.


Je termine mon parcours sans toucher un seul poisson ...


Alors je change de canne et de moulinet, je passe en nymphe. Et presque immédiatement, je touche cet omble.


C'est encourageant. Malheureusement, je ne vais toucher que 2 autres poissons sur le même parcours.

 

Et deux décrochées dont une très belle que j'ai tenu un bon moment.


Voila, avec ces quelques clichés qui donne une idée de la beauté des lieux.

Cette semaine, je devais aller sur l'Albarine avec Manu, mais avec la pluie, cette dernière est beaucoup trop haute pour espérer pêcher.

Ce sera peut-être pour la semaine prochaine !


A+


Phil

dimanche 25 avril 2021

Le ruisseau mystérieux

 Salut,
 
Cela se passe toujours en Chartreuse, au fond d'une gorge qui renferme un ruisseau aussi mystérieux que joli à pêcher. Une sortie régal en photo.

  
L'entrée de la gorge. Ensuite, il faudra ressortir bien plus haut ...
 


Et on pêche les bassines les unes après les autres, avec à chaque fois l'espérance du gros poisson.


Les truites se succèdent, avec des poissons plus ou moins gros et surtout quelques prises faites en sèches. C'est toujours impressionnant de voir ces fusées prendre nos mouches.


Les robes sont différentes d'un trou à l'autre.


Imaginez l'approche discrète qu'il faut faire en tenant compte de votre position par rapport au soleil (très important)

Il faut passer sous ce gros rocher qui semble tenu par le gros tronc d'arbre !


Une dernière avec une robe exceptionnelle. Le ventre jaune et le dos sombre.

Voila pour cette sortie du samedi. Je suis sorti de la gorge et j'ai ensuite pu rejoindre ma voiture par la route. Ce parcours que je ne fais qu'une fois par an est toujours agréable. Cette année, je n'avais pas de neige car je l'ai fait plus tard dans la saison, mais c'est un régal pour les yeux et pour les sensations que ce ruisseau nous donne.

A l'année prochaine petites truites du ruisseau mystérieux !

Phil

 

Rechercher dans ce blog

Suivez moi par e-mail - pour cela, renseigner votre adresse mail ci dessous

Bienvenue sur mon blog

Bonjour,

Je m'appelle Philippe et je pratique la pêche à la mouche depuis pas mal d'années.
Je me suis inscrit au club du CEA de Grenoble en 2006.
Je pratique mon sport favori essenciellement sur le Guiers.
J'espère que ce blog vous apportera du plaisir.

Bonne navigation ...