dimanche 10 octobre 2021

Feu d'artifice final sur le Vénéon

 

Salut à tous,


Dernière sortie de la saison, je comptais beaucoup sur le Vénéon pour m'éclater une dernière fois.

Manu m'accompagnait, et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous n'avons pas été déçu !

Je vous présente les nombreuses photos de cette merveilleuse sortie.


Un décor de rêve dès le matin. Le soleil se lève et nous offre une vue splendide sur la rivière.


Les montagnes autour ne sont pas mal non plus.

Nous attaquons sur une partie avec de beaux lisses. 


Mais l'eau est froide (7,2 °C) et nous ne touchons pas de poissons (Manu en casse tout de même une belle). Nous nous apercevons aussi qu'il y a 2 pêcheurs devant nous !


Nous pêchons depuis à peine une petite heure et déjà il faut revoir nos plans. Il est 11h30 et nous décidons d'avancer l'heure de notre repas.

 

Nous savons par expérience que lorsque l'eau est très froide, le meilleur moment est lorsque la température est au plus haut c'est à dire vers 14 - 15 heures.

 

 Nous repartons à la pêche vers 13h30 et le festival commence.

 Le Vénéon nous offre ce qu'il a de mieux en terme de poissons.

 Nous ne comptons plus les truites, nous en faisons encore plus que ça !



Et ce qui est étonnant, c'est la taille de ces poissons.



Et les poissons toujours aussi mordeurs. A chaque lancer, nous avons une truite au bout de la ligne.


Avec Manu, on se régale. 


C'est difficile à croire tellement les poissons sont  actifs.

 Ils doivent sentir l'hiver qui approche et profitent  des derniers instants où la nourriture est présente pour se gaver. Encore une truite bien grasse.



L'ombre arrive et la température baisse. Il est pas loin de 17h00 et nous décidons d’arrêter notre partie de pêche et donc de mettre fin à notre saison.

Je remercie Manu pour ses photos (j'avais oublié mon téléphone ... Tête en l'air !).

C'est donc avec regrets que nous quittons cette magnifique rivière que nous retournerons voir l'année prochaine à coup sur.

Une bien belle saison se termine sur cette note d'extase.

Cette dernière sortie dans ce cadre majestueux nous a permis de terminer sur une magnifique impression de joie et de bien être. On a qu'une envie, c'est d'y retourner.


A+


Phil







samedi 2 octobre 2021

Pêcher jusqu'à plus soif

Salut à tous,

 

La fin de la saison arrive et il faut en profiter.

c'est ce que j'ai fait ce samedi en retournant voir un vieil ami que je n'avais pas revu depuis plus de 10 ans. Le Breda.

Voici mon compte rendu:

 

 

 J'ai commencé par un secteur que je ne connaissais pas encore. Manu m'a guidé à distance (il ne pouvait pas venir) car c'est un secteur que lui connait bien.

 

Je me retrouve donc sur le bas Breda, sur un secteur qui a l'air magnifique ... et il l'est.

 

 Et les poissons ne tardent pas à s'inviter à la fête. De belles farios que je prendrais toutes en nymphe au fil.


J'ai bien attaqué 2 gobages, fais monté les poissons, mais malheureusement loupé les ferrages.

Il y a de grands lisses ou parfois, un poisson est en activité. Il faut bien observer avant d'avancer.

Mais la technique reine du matin restera la nymphe. Il est 13 heures et je décide d’arrêter ma session matinale pour remonter bien plus haut sur la rivière, sur un secteur que je connais très bien et que je pêchais il y a bien longtemps.

 

 Changement de décor. Après un rapide casse croute au bord de l'eau, il est temps d'enchainer.

 Et les prises s'enchainent très rapidement. Cette fois c'est en sèche que les poissons sont mordeurs.
Et c'est sur une french tricolore que je prendrais la majorité de mes poissons.


 Le secteur est toujours aussi sauvage et aussi beau.


L'accès n'est pas aisé, mais la récompense est immense au milieu de cette nature sauvage.
 
 

Je me demande si un ours ne va pas sortir de derrière un arbre tellement je me sens seul. 

Pas un seul pêcheur vu sur la journée entière !

Et je continue. Les poissons sont actifs. Ils profitent eux aussi des derniers instants car la nourriture va devenir bien rare.

Ils font des réserves. Ici, la truite que je viens de relâcher se cache derrière  une feuille.


J'arrête de compter car derrière chaque caillou, il y a un poisson prêt à prendre ma sèche. J'en décroche pas mal mais j'en prends aussi beaucoup. Donc nymphe le matin et sèche l'après midi. C'est la recette gagnante de la journée.




Des robes étonnantes n'est ce pas ?

 Des points rouges très marqués sur cette rivière.

 Une dernière vue de ce torrent où l'on se rend bien compte qu'il est difficile d'accès..

 

J'ai promis de ne pas attendre 10 ans pour retourner le voir. Il m'a donné tant de plaisir aujourd'hui.

Il me reste encore un week-end avant de finir cette saison. Je compte bien en profiter pour retourner sur le Véneon et enfin le pêcher (session annulée en juillet ...). 

Espérons que les conditions seront favorables cette fois ci et que je pourrais vous faire un beau compte rendu plein de photos pour cette future fermeture.


A+


Phil

 

 





 

dimanche 26 septembre 2021

c'est déjà presque la fin ...

 Salut,

 

Un petit post pour vous parler de cette fin de saison qui arrive inéluctablement.  Voici quelques photos qui illustrent mon humeur du moment.

 

 La Chartreuse est encore verte (pas celle que l'on boit 😁) mais on sent que ce vert va bientôt virer sur les couleurs d'automne. 


La rivière est encore belle à pêcher. Cette année, elle n'a jamais souffert du manque d'eau ou de températures trop élevées. Une belle année pour elle, et pour ses habitants; pour une fois !


 Et je profite des derniers instants. Nous avons la chance d'être dans un département de montagne avec une fermeture décalée, donc il faut en profiter.

 

 Et les truites encore actives sont bien grasses, prêtes pour la reproduction et prêtes à affronter l'hiver qui arrive. Celle ci est magnifique, noire comme le fond de sa cachette.

 

 Une truite qui repart nous faire de beaux petits dont nous profiterons dans les années futures.

Je fais ma pub pour le no-kill que je pratique depuis .... je ne me souviens même plus de ma dernière truite gardée, c'est dire !


Bonne fin de saison à tous


Phil






jeudi 9 septembre 2021

La vie reprend ...

Salut,
 
Le SANAMA arrive à grands pas et notre club reprend ses activités.
La vie reprend, pourvu que cela dure !
 
 L'affiche du salon qui devait avoir lieu en février. A noter que le pays à l'honneur cette année est l'Italie.

Notre club du CEA reprend également ses activités.
A condition d'avoir le pass sanitaire, le club pourra de nouveau vous accueillir à partir du mercredi 22 septembre, même lieu, mêmes horaires.

On se donne donc rendez vous au club pour organiser la sortie au SANAMA de St Etienne !!!

A+

Phil
 
 
 
 
 
 

samedi 4 septembre 2021

Les I-Waders

Salut, Comme promis, voici mes nouvelles waders. J'ai déjà des waders Patagonia qui sont très légères et parfaites pour la saison chaude. Voici les I-Waders pour la saison froide !
Après ouverture du colis, les waders sont livrées dans un filet de protection. 
 
Avec leur nom, on pourrait croire que ce sont des waders pour
Robocop !
C'est l'équipe australienne  qui en était équipée lors des championnat du monde en Tasmanie en 2019
Premier essayage à la maison et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles sont étonnantes ! C'est une sorte de tissu élastiques qui nous enveloppe.
Dans le kit de livraison, il y a également 2 pièces qui permettent de réparer les fuites en cas d'accrocs. Comme ces waders sont réalisés avec 2 types de tissus ...ceci explique cela. Pour le prix, il est plus que correct à savoir 150 $ + 35 $ de frais de port  - Soit un total en euros de 162,60 € (tout dépend du cours du $ évidement).
Sans vouloir leur faire de la pub, voici le lien : https://www.iwaderfishing.com/ 
 
Il ne me reste plus qu'a les tester en situation de pêche.
 
A+
 
Phil

dimanche 29 août 2021

La pêche en vacances, d'Orcières Merlette (Hautes Alpes) à Axat (Aude)

 Salut,

 

Et voila, les vacances sont finies ... Sniff !

Mais j'en ai bien profité avec 3 lieux différents en 3 semaines.

Coté pêche, je me suis éclaté sur les lacs de montagne du coté d'Orcières Merlette avant d'enchainer sur la rivière (ou plutôt le fleuve) Aude du coté d'Axat et de Campagne sur Aude.

J'ai terminé mes vacances à St Cyprien dans les Pyrénées orientales ou  j'ai mis la pêche de coté (il faut savoir être raisonnable).

Voici quelques photos


 
 

 Je plante le décor dans les hautes Alpes. Les lacs sont magnifiques. C'est un rêve éveillé que j'ai vécu, la tête dans les nuages. Ici le lacs des Estaris que je n'ai pas pêché, car suite à de violents orages, ses eaux sont restées troubles. Ce sera aussi le cas sur le lac profond et le lac des sirènes.

 

 Les marmottes toujours aux aguets et qui font parties du décor...

 Une vue sur le lac long et au fond, le lac profond (qui était trouble)

 Me voici en action sur le lac des jumeaux.

En fait, j'ai pêché le lac des jumeaux et le lac long. Les autres avaient des eaux trop troubles pour la pêche à la mouche.

Coté poisson, malgré la difficulté, j'ai pris quelques arcs comme celle ci ...



... ou celle la.

Et une belle fario dans le lac long.

Je vous ai déjà relaté ma sortie sur un des affluents du Drac noir, donc je ne reviendrai pas dessus.




Et nous voici du coté d'Axat, sur le no-kill (que je n'ai pas pêché).

Je n'ai fait que des coups du soir sur le no-kill de Campagne sur Aude


Une photo ou l'on se rend compte de la multitude d'insectes présents sur l'eau.

Dès ma première soirée, j'ai eu une longue discussion avec Yannik Rivière (guide de pêche connu et reconnu) et David Fernandez (président de la fédération de pêche du département de l'Aude).

Ils ont une gestion patrimoniale depuis plus de 20 ans et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela fonctionne à merveille.

Info : Yannick Rivière devrait venir sur le Guiers l'année prochaine.

Il connait déjà certains membres de l'AAPPMA et il sera le bienvenue l'année prochaine.


Une preuve que la gestion patrimoniale fonctionne bien, le nombre impressionnant de petits ombres qui peuplent la rivière.


Il y a également de très belles truites farios.

Malheureusement, je n'en prendrai pas beaucoup car je n'avais pas la bonne imitation.

J'ai appris qu'en été, il y avait de grosses éclosions de ... mannes !

Ce sont de grosses éphémères (quand je dis grosse, c'est grosse, hameçons de 12 au minimum) blanches qui régalent les truites et les ombres. Un pêcheur local m'a montré son imitation qui est restée gravée dans ma tête.

Je sais ce que je vais monter cet hiver !

 

Voila pour ces vacances de pêcheur itinérant. Je me suis bien amusé dans des décors très sympa et surtout, j'ai réussi à concilier vie de couple et vie de pêcheur. Ce n'est pas toujours facile, mais j'ai la chance d'avoir une épouse qui comprend ma passion et qui me laisse la vivre assez facilement.

Mon prochain article concernera mes nouvelles waders (des iwaders australiennes que j'ai reçu pendant mes vacances)


A+


Phil



Rechercher dans ce blog

Bienvenue sur mon blog

Bonjour,

Je m'appelle Philippe et je pratique la pêche à la mouche depuis pas mal d'années.
Je me suis inscrit au club du CEA de Grenoble en 2006.
Je pratique mon sport favori essenciellement sur le Guiers.
J'espère que ce blog vous apportera du plaisir.

Bonne navigation ...